Est-ce le repos forcé en course à pieds pendant 10 jours pour cause de météo exécrable et l'envie de se décrasser, ou est-ce l'absence de douleur au genou après ce même repos qui fait que j'ai couru comme un lapin hier après-midi ?

Difficile de répondre.
D'autant que l'itinéraire choisi n'était pas des plus faciles. Il faut rester honnête, battre des records en restant sur le bitume c'est bien plus aisé, hors hier j'ai bel et bien posé mes Hoka...
...dans la boue ! ;)

Deux kilomètres de route pour m'échauffer et j'attaque la pente dré dan'l'pentu mais toujours sur le goudron dans les hauts quartier du Rouret et le chemin des Ribes. Je garde l'antenne GSM en ligne de mire la haut devant moi ; et le soleil dans les yeux.
Passés "Les Clots de la Gené", je bifurque à gauche dans la forêt pour m'engager dans ce petit single que l'on prend souvent dans l'autre sens en VTT. (Pour info auprès de mes potes vététistes, ce chemin vient d'être débroussaillé sur une grande largeur et il va désormais être possible d'envoyer du pâté sans risque de se vautrer.... enfin presque car les arbustes en sortie de virage sont toujours là ; seules les baragnes ont disparu). La pente s'accentue et je dois marcher sur une cinquantaines de mêtres. Là je me dis que je paye l'absence d'entraînement depuis 10 jours. Le souffle retrouvé, je reprends la course et ne vais plus m'arrêter jusqu'au sommet de l'antenne.
Je fais une petite pause "photo" au début de la descente afin d'immortaliser ce beau panorama sur la Côte d'Azur dont je ne me lasse pas quand je suis là-haut.

IMG_20140131_163446.jpg

Je poursuis ma descente par la piste puis le single qui la surplombe jusqu'au plan des oliviers et je rejoins ensuite le collège du Rouret pour finir par la route via le vallon de la Miaine. C'est certainement sur cette portion que je bats mon records sur 3 miles et sur 5 Km alors que la première partie trail de cette sortie n'était pas vraiment de tout repos. J'ai même failli m'étaler en passant un dévers boueux ; laissant de grandes traces de glissades latérales derrière moi.

Bref, je me suis bien amusé. Ça fait vraiment du bien de courir...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/591