Je ne me souviens pas vous avoir souhaité une "Bonne & Heureuse Année 2018 !". Ce sera donc fait avec ce petit plaisir des yeux en illustration ; en l'occurrence la charmante cycliste et modèle (à moins que ce ne soit l'inverse ?) Alina Jäger.

Américaine naturalisée Allemande, résidente de Koblenz où elle est accessoirement serveuse (malgré des études en sciences) quand elle n'est pas devant les objectifs ou sur son vélo ; Alina est aussi bénévole pour Greenpeace. 

Pour rouler, elle roule. Il n'y a qu'à jeter un coup d'oeil à ses statistiques sur Strava. A moins que vous ne préfériez sa plastique lorsqu'elle pose en tenue civile, voire en sous-vêtements sexy.

Et désolé si j'ai pas d'autres infos à vous donner sur son compte. Vous ferez comme moi, vous vous contenterez d'admirer ses courbes. Personnellement, il me faut bien ça pour oublier que je ne peux pas encore rouler suite à ma récente infiltration intra-articulaire d'acide hyaluronique dans mon genou gauche. Une de plus. En attendant de passer à la technique des "PRP[*]".

Si vous avez des infos sur le sujet, je suis preneur !

 

[*] Plasma Riche en Plaquettes

 

 

Commentaires

1. Le mardi 23 janvier 2018, 15:29 par jean phi

t as trouvé plus d info sur les PRP ?
j ai fait une recherche gogole , et ca a l air vachement interessant pour les mou du genou comme nous .

2. Le mercredi 24 janvier 2018, 06:53 par Bertrand

@jean phi : Salut Jean-Phi ! Je vois que tu n'es pas insensible à mes #BellaVélo ; tu y postes souvent des commentaires ! ;)

Plus sérieusement oui, j'ai trouvé des infos sur les dernières études sérieuses sur ce sujet des PRP. J'ai lu de la doc médicale "à comité de lecture" et en anglais ; autant te dire que c'est pas de la vulgarisation, mais des termes bien pêchus de toubibs qui connaissent le sujet. J'arrive pas à retrouver le lien pour te le donner, mais je peux t'en faire un rapide résumé.

Les PRP s'adressent à des patients atteints d'arthrose (pour nous "gonarthrose") plutôt modérée. Moi c'est plutôt le stade terminal (stade IV) donc déjà je suis moins concerné. Les résultats d'études poussées sur de nombreux patients-cobayes montrent que tous les indicateurs biologiques (modifications des tissus, présence d'enzymes et autres trucs bien complexes...) prouvent la diminution de l'inflammation articulaire et effectivement retardent le vieillissement des cartilages. En aucune manière le cartilage ne "repousse" ! Son usure prématurée est juste retardée. Bref, c'est effectivement plutôt positif.

N'empêche que pour ma part, je reste toujours un peu sceptique. "Chat échaudé craint l'eau froide". On m'a retiré le ménisque y'a 25 ans en me disant que j'aurais plus de problèmes, maintenant on veut m'injecter mes propres plaquettes en me disant aussi que tout ira bien.
Cependant pour moi, les PRP - qui sont donc des "activateurs" de croissance des cartilages par reproduction des cellules souches contenues dans les plaquettes - ressemblent étrangement à une autre pathologie qui elle aussi reproduit les cellules : le cancer !
Ma plus grande question est la suivante et tu me diras si je suis taré ou pas : "On déclenche la reproduction de mes cellules avec les PRP au niveau de mon cartilage, mais quand cette reproduction s'arrêtera-t'elle ?" Même si mon ménisque "ne repousse pas", j'ai pas envie que d'autres trucs dans mon genou commencent à se reproduire sans qu'on sâche y mettre un terme.

T'en penses quoi ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/809