J'entre dans une des périodes que je hais le plus : celle des congés de mes collègues de travail quand moi j'en reviens. Ce qui signifie que je ne travaille pas le matin comme tous les jours, 6 jours par semaine et depuis 1998 ; mais de l'après-midi, de 13h30 à 21h00. Autant vous dire que ma petite horloge interne en prend un sacré coup et mon moral avec.

Alors aller rouler dès 7h30 (les jours diminuent beaucoup en ce moment il me semble...), ça ne me pose pas de problème ; mais quand je rentre après 65 bornes en pleine canicule et qu'il me reste une heure pour me préparer et me rendre à Monaco, c'est assez dur à avaler. D'autant qu'après 1h30 dans les bouchons, je n'ai qu'une envie : faire ma sieste !

Et j'en ai pour 3 semaines à ce rythme anachronique. J'espère garder un peu de motivation pour rouler assez régulièrement quand même. Tout comme la motivation pour reprendre quelques exercices de gainage quotidien. J'en avais vraiment besoin...

 

 

 

J'étais parti pour faire beaucoup plus, mais j'avoue qu'aujourd'hui ce n'étais pas la grande forme. Nous devons tous avoir un peu le même problème : trouver le sommeil quand les températures nocturnes ne descendent pas sous les 25°C...

Non ?

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/971