Je suis persuadé qu'en découvrant ce titre mystérieux ; d'abord sur Strava, et maintenant ici sur mon site web ; nombreux ont été mes visiteurs à s'interroger sur sa signification. De vous à moi il faut bien ça pour capter un minimum votre attention,non ?

Figurez-vous qu'hier, alors que je n'aspirais qu'à une bonne demie-heure de "moulinette" sur le vélodrome de Cannes-La-Bocca afin d'éliminer les quelques toxines musculaires issue du Roc d'Azur 2017, je me suis non seulement décrassé les guiboles, mais aussi les neurones...

Au bénéfice d'une sortie prématurée de mon fils footballeur de son collège, nous étions en avance sur son horaire d'entrainement au Stade Pierre de Coubertin. D'habitude, le vélodrome étant réservé aux rollers à partir de 18h, je ne prends pas la peine d'embarquer mon vélo dans le coffre de la voiture, mais hier j'en avais le temps, juste pour éliminer. 30 ou même 40 minutes de petit plateau ne me ferait que le plus grand bien.

Quand je déboule sur l'anneau, il n'y a guère qu'un Monsieur de 65-70 ans, mais qui tourne plutôt bien pour son âge. Son vélo est magnifique et semble quasi neuf ; il brille. De mon côté je tourne à l'extérieur de l'anneau pour ne pas le gêner dans son combat contre le chrono. J'ai même la musique dans les oreilles et il doit m'entendre fredonner du Mickaël Jackson quand il me dépasse (Who's bad ?).

Après 20-25 minutes, je vois qu'il suspend son effort et commence à pédaler un peu plus tranquille à quelques mètres devant moi. J'accélère un peu sans changer de braquet et le suis sur 2 ou 3 tours avant que je ne dépasse. Sentant qu'une discussion va s'installer, j'ôte par correction l'écouteur qui se trouve de son côté et le salut rapidement avant d'enchaîner sur un sujet "bateau" mais commun et  assurément non polémique : la météo.

Ce Monsieur est fort sympathique. La discussion continue autant que notre vitesse diminue. De toute façon d'ici une vingtaine de minutes il nous faudra sortir et laisser place aux rollers. Nous venons à parler de nos métiers et il m'annonce être un médecin à la retraite et surtout content d'y être car sa spécialité ne lui donnait plus autant satisfaction par rapport à ses débuts : Médecin légiste m'annonce t'il.

Mon cerveau ne fait qu'un tour ; et pas de vélodrome ce coup-ci. Je suis en train de me dire que des médecins légistes dans la région il n'y en a pas pas pléthores. Alors dans le département on doit les compter sur les doigts d'une main. Une question me taraude désormais et je ne peux m'empêcher de la lui poser en prenant soin de l'amener correctement à mon interlocuteur :

C'est un métier que je connais assez bien pour être proche du système judiciaire et de son fonctionnement. Est-ce que par le plus grand des hasards vous avez entendu parler du meurtre d'une héritière d'accessoiriste automobile dans notre département au début des années 90' ?

Réponse de l'intéressé qui ouvre grand ses yeux :

Pour sûr que j'en ai entendu parler, j'étais l'un des trois médecins légistes assignés sur cette affaire qui fait ; encore aujourd'hui ; les choux gras d'une presse avide de rumeurs ! 

Je crois que j'aurais pu rouler en sa compagnie sur le vélodrome jusqu'au bout de la nuit...

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/727