Découverte du "Provençal Golf"

Une fois n'est pas coutumes, j'ai profité de mon samedi vacant pour inviter mon frère à me rejoindre sur les fairways du golf de Sophia-Antipolis : "Le Provençal". Autant le dire tout de suite, ça n'a pas vraiment été une réussite...

Il est toujours difficile de découvrir un parcours, même de 9 trous. La météo n'était pas tout à fait de la partie non plus. Des averses étaient annoncées et nous y avons échappé, mais les premières bourrasques de vent qui allaient se muer en record de vitesse la nuit suivante nous perturbaient déjà un peu. Pour couronner le tout, rare sont les départs où le drapeau est visible. Il y a toujours un virage à effectuer pour parvenir au trou. Cerise sur le gâteau : mon frère et moi cherchons encore une partie plane sur ce parcours. Bref, la partie n'était pas jouée d'avance.

Nous avions réservé l'accès au greenfee pour 14h30. Et "samedi" oblige, nous n'étions pas seuls à cette même heure au départ. Deux golfeurs inconnus nous y attendaient pour un parcours en commun. Pas facile de jouer décontracté avec des étrangers, d'autant plus qu'on avait pas encore vraiment tapé dans la balle que l'un d'eux commençait déjà à nous donner des conseils. Rapidement, j'ai eu envie de lui lancer :

"Hey gars ; garde tes conseils pour ton coéquipier qui cherche sa balle depuis son premier coup de driver !"

Mais je me suis abstenu. Il ne paraissait pas vraiment méchant et surtout pas conscient de notre envie, mon frère et moi de jouer tranquille sans se mettre une pression supplémentaire aux conditions qui nous attendaient.

Forcément, mon frère bâchait son premier trou alors que j'arrachais le "par" après une superbe approche au sandwedge sur le green. Au deuxième trou, nous laissions partir devant "le prof et son élève".

Dès lors nous prenions le temps de jouer, même si derrière un couple nous suivait de près sans montrer le moindre signe d'impatience. C'était déjà ça de gagné. Et de trou en trou, les mauvais coups s'enchaînaient pour mon frère et moi. Personnellement, je n'ai jamais fait autant de "air-shot" (un swing dans le vide, qui ne touche pas la balle). Rares ont été les fois où ma balle s'est arrêtée sur le fairway en bonne position pour le coup suivant. A de nombreuses reprises, même ; je me suis retrouvé dans les bosquets de chênes nombreux aux abords du parcours.

Et puis de temps en temps mais bien trop rares, un swing de génie ; fluide, sans forcer avec la balle qui se dépose non loin de l'endroit où on aurait aimé qu'elle se pose. Mais trop souvent une branche qui s'y oppose, quand ce n'est pas un muret, une racine, un rocher...

Jusqu'au trou n°9, j'ai bien cru que je tenais la dragée haute au frérot. Mais c"était sans compter sur une tentative au driver qui envoyait ma balle quasiment dans l'étang sur ma gauche alors qu'au départ je m'étais dit qu'il faudrait le faire exprès pour que la balle s'y dirige. Et bien elle y est allée quand même !

 

 

Ne nous voilons pas la face tout de même ; nous avons passé du bon temps. J'apprécie toujours autant le fait d'être dehors en pleine nature, au calme et en famille en plus ! Et puis cette petite bière pour clôturer la partie, même si pour cette fois un bon chocolat chaud aurait peut-être plus fait l'affaire...

 

 

Qu'il me soit permis quand même de faire une petite remarque pour les joueurs qui ne connaîtraient pas le "Provençal Golf" de Biot-Sophia Antipolis ; ce dernier manque cruellement d'entretien. Les greens sont parfaits et très roulants, mais les fairways et leurs abords sont en friches. Ici des emplacements destinés à être fleuris complètement desséchés ; là un gazon qui se meurt ou complètement absent. Et je passerais sur le service du club-house qui nous pousse gentiment vers la sortie dès 17h30. Pour le prix de l'accès au greenfee, j'ai vu beaucoup mieux.

Pas sûr que j'y retourne de sitôt. Ce qui était prévu pour vendredi prochain, mais la météo ne semble pas être au beau fixe et il est fort probable que l'on repousse avec Matthieu et Lilian notre rendez-vous sur les greens à la semaine prochaine encore. Du côté du "Claux d'Amic" ?

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/815