Mes propres PR me deviendraient-ils inaccessibles ?

Une semaine après mon "Granfondo surprise" ; sous entendu "je n'étais pas parti pour et finalement avec 10 bornes de plus je le boucle" ; l'idée était de retourner rouler un peu plus fort mais forcément moins longtemps. D'autant qu'il me fallait récupérer exceptionnellement mon fils à 11h30 à la sortie des écoles en raison de l'absence de son institutrice. La question était "avec du dénivelé ou pas ?" et même après mes 30 premières minutes de vélo nécessaire à mon échauffement, je n'avais toujours rien tranché.

 

C'est au moment où la "Montée Rotschild" s'est présentée à moi que je me suis laissé griser par une tentative de PR. Manquée ! Celui réalisé en avril 2015 tient toujours et je pense que je ne ferai pas mieux avec les années qui passent. Et puis j'ai poursuivis vers Cabris via la route "Des 3 ponts" que j'adore. Sur un rythme tranquille pour bien profiter des lieux où venir taper la petite balle blanche au "Golf du Claux Amic" me manque également. C'est sur cette portion de route isolée que m'est venu le titre de mon post sur Strava "Cabris des Dieux, Spéracédès des Déesses".

 

 

Vous l'avez compris, j'ai repiqué sur Grasse avec l'intention de rejoindre Pegomas, tout en surveillant ma montre. Déjà 10h15, je devais prendre le chemin du retour avec une certaine zone de sécurité. Personne n'est à l'abri d'une crevaison ou d'une fringale. Même si avec le repas familial Gargantuesque de dimanche, je pense que j'ai fait pas mal de réserves.

Autre itinéraire que j'affectionnne pour revenir vers mon domicile ; "La Mourachonne" et ses gorges. Là, je n'ai pas laissé de chance au hasard : PR ! Et celui-là, je peux le battre de 30 secondes minimum avant d'être trop vieux !

L'incontournable municipalité mouvance écolo de Mouans-Sartoux puis une montée qui me plait bien également, l'ascension vers Plascassier. J'aurais aimé y tenter un PR, mais j'ai rapidement senti qu'il me serait impossible de monter sur le grand plateau. J'ai quand même essayé de limiter les dégâts sur le 36 dents et c'est avec surprise que je constate sur mes statistiques que je ne suis qu'à 33 secondes de mon PR qui date de... 2014 ! Quand même.

Voyant qu'il me reste encore un peu de temps avnt de récupérer la marmaille, je prends la direction de Valbonne au lieu de tourner vers Opio. À la sortie du village, j'hésite à prendre à gauche pour y aller quand même. Idem juste après le "Golf de La Bégude". Le temps presse désormais. Je tire directement vers Roquefort et rentre pour une bonne douche à la maison. Même pas de bière. Il est vrai qu'en solo c'est quand même moins bien.

 

Relive 'Cabris des Dieux. Spéracedes des Déesses'

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1076