Oh qu'elle était attendue cette journée prévue à Valberg depuis cet été ! Vous savez ; de ces escapades tant attendues et dont on se fait "Monts et Merveilles" et puis qui finalement laissent comme un goût amer, par trop de désillusions. Mais que je vous rassure tout de suite, ça n'a pas du tout été le cas ! Tous sevrés de golf que nous étions, comment aurait-il pu en être autrement ?...

 

J'ai découvert le Golf de Valberg peu de temps après avoir retrouvé mon ami vététiste Matthieu qui de son côté pratiquait alors plus le golf que le vélo. C'était l'année dernière, en juillet. J'avais déjà été emballé par ce golf ; au demeurant très technique ; mais surtout situé en montagne. À la vie comme au golf, je ne me lasserai jamais de cet environnement.

Matthieu indisponible (et il est tout excusé bien sûr) c'est avec mon frère Arnaud, ainsi que mon neveu Sévériano et notre ami commun Lilian que nous retrouvions pour le programme de la journée. Un greenfee de 9 trous, un déjeuner au resto et un autre 9 trous pour conclure la journée.

 

 

Nous avons tous fait de notre mieux, avec nos moyens. Lilian et moi persuadés que nous ferions notre meilleur score au premier tour. L'habitude des réveils de bonne heure et l'immanquable coups de barre en début d'après-midi devrait nous être fatal. Arnaud lui pensait l'inverse ; ayant besoin d'un tour de chauffe. Sévé... sans opinion !

Si le matin nous avons tenté de garder notre sérieux ; chose assez difficile quand même si vous connaissez les lascars ; après le déjeuner, c'est carrément parti en cacahuètes ! Le repas aurait-il laissé des traces ?

Certes, les prévisions d'Arnaud lui donnaient raison, il améliorait son score l'après-midi après un départ canon ! Lilian et moi tombions dans les travers de la digestion. Quand à  Sévé on peut dire qu'il a fait preuve d'une certaine régularité tout au long de la journée.

Au niveau des résultats, le classement du midi restait inchangé en fin de journée. Lilian est le meilleur d'entre nous tous, sans discussions possible. Je me hisse sur la seconde marche du podium, et Arnaud et Sévé sont au coude à coude sur la troisième.

 

M'enfin après les apéros, les bouteilles de rosé, les digestifs, et pour finir les bières ; on s'en fout pas mal des résultats ; non ? Le plus important c'est l'esprit de communion qui nous anime !

Le Golf de Valberg ? Un pèlerinage. Bi-annuel ; je pense. Début de saison et fin de saison. Des objections ?

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1117