mardi 30 janvier 2018

Ni mieux, ni pire

Deuxième sortie de l'année après mon injection d'acide hyaluronique dans le genou le 10 janvier dernier. Après mes quelques tours de piste le 18 du même mois (soit une semaine après l'intervention), je devais me rendre à l'évidence : je n'avais pas encore totalement récupéré toute ma mobilité et des douleurs persistaient. Raison pour laquelle j'ai repoussé une plus longue sortie à ce week-end. Et j'ai bien eu raison ; 10 jours de récupération supplémentaire m'ont été bénéfique...

Lire la suite...

jeudi 18 janvier 2018

Ouverture des hostilités

Et oui ! "Les hostilités". Car 2018 sera pour moi  l'année du conflit. Une lutte quotidienne contre le temps qui passe ; certes à la même vitesse pour tout le monde, mais qui semble compter double pour mon genou victime de gonarthrose. Quand les aiguilles tourneront au triple de leur vitesse, alors sera peut-être venu le temps de penser à une intervention chirurgicale.

Lire la suite...

lundi 4 décembre 2017

Après le test d'effort, le réconfort (4fun)

Bien dommage qu'il ne soit pas possible sur Strava de publier un effort aussi violent que celui imposé par le corps médical lors d'un test d'effort, autre que ce nouveau venu nommé "Zwift". Un système qui me parait assez complexe, mais aussi et surtout assez coûteux, pour un cycliste comme moi qui pratique plutôt en dilettante. N'empêche qu'avec Strava, la motivation est présente au moins pour monter sur le vélo sans trop se forcer.

Lire la suite...

mercredi 15 novembre 2017

Suceur de roues

S'il y a bien une pratique que j'ai découvert sur le tard, c'est bien la technique dite du "suçage de roues". Comme vous le savez peut-être si vous me lisez depuis une petit bout de temps, je n'ai jamais participé à la moindre course de vélo sur route. J'ai pratiqué le triathlon pendant 4 ans, mais le règlement était bien différent d'une compétition de cyclisme pure puisque les pelotons y étaient interdits. Bref, me mettre dans l'aspiration d'un autre je ne savais pas faire...

Lire la suite...

mercredi 11 octobre 2017

Brutus & Portnawak

Quand il est lancé à pleine allure derrière les lièvres qui lui ouvrent la piste, Brutus est comme tous les cyclistes. Habillé tout de noir, il faut rester de longues minutes dans sa roue pour se rendre compte qu'il y a chez lui quelques désordres, que Portnawak n'a pas décelé immédiatement ; ce qui lui a presque coûté une séance de vélodrome...

Lire la suite...