lundi 15 octobre 2018

Un jour, je ne répondrai plus de rien

Au départ, ce billet devait s'intituler "Breaking News". Tout simplement parce que je me suis décidé - comme souvent - à la dernière minute pour aller rouler à la faveur d'une éclaircie et du reste de la maisonnée encore assoupi. Quand je suis rentré à mon domicile, au moment d'enregistrer ma trace GPS sur Strava je n'ai guère hésité pour trouver un titre de sortie : "Con montant & condescendant". Voilà pourquoi...

Lire la suite...

lundi 2 juillet 2018

Article R431-7 du Code de la Route

Je vais commencer ce billet par un petit message personnel à mes amis triathlètes. Oui, il m'en reste ; qui pratiquent la "tri-discipline" pour l'amour de la discipline et pas pour sa beauté. Je ne vais pas approfondir mon idée mais il faudra juste que certains m'expliquent ; passé les 30 premières places ; à quoi peut bien servir un guidon "cornes de boeuf" et des roues au profil supérieur à 50mm quand il y a un col à passer ; en l'occurrence le Col de Vence ?

Lire la suite...

lundi 25 juin 2018

Un peu de psychologie ?

Je vais avoir besoin de votre avis.

Comme vous tous, si je pratique régulièrement une activité physique, c'est avant tout parce que j'aime cette activité ; en l'occurrence le vélo et sous toutes ses formes. Il n'y a pas que cette discipline en ce qui me concerne, mais disons que les autres sont plutôt subsidiaires et destinées à faire autre chose quand la lassitude de la selle s'installe.

Je fais également du sport pour me défouler et sentir mon corps bouger. Je ne peux pas dire que j'ai une hygiène de vie exemplaire car j'aime trop la bonne table et profiter de l'instant présent. Je ne veux surtout rien regretter s'il m'arrivait malheur. "Carpe Diem", qu'ils disent.

Lire la suite...

lundi 23 avril 2018

Âge mental ?

Le soleil me donnerait-il des ailes ? C'est ce que je croyais encore ce samedi soir alors que mes petites guibolles n'avaient pas encore tout à fait récupéré de la veille. Après le dîner, à l'heure où d'habitude je me glisse entre les draps, l'envie de retourner pédaler me titillait à nouveau. Le souhait même de rouler indéfiniment, jusqu'à satiété. Mais je n'ai aucune idée du niveau à laquelle elle se situe. Il n'y a bien que les passionnés qui peuvent comprendre ça...

 

Lire la suite...

jeudi 22 mars 2018

De la subjectivité du danger

Finalement ça a du bon de bosser l'après-midi. Je me mets moins la pression sur toutes les tâches du quotidien en me disant que j'ai la journée pour m'y mettre ; alors qu'en bossant le matin, j'estime qu'il ne me reste que l'après-midi pour boucler mon agenda et je m'autorise moins un bon de sortie. J'suis con, hein ?

Lire la suite...