Alors que le moral n'est pas au plus haut depuis une bonne dizaine de jours de pluies ininterrompues ou presque, m'empêchant d'aller courir ou même pédaler, je trouve le réconfort dans le badminton le mardi soir ; et ça se voit !

Étrange comme on peut se sentir las et fatigué et être proche de son plus haut niveau lorsque l'on rentre sur les parquets pour taper dans ce petit volant de plumes.
Mardi soir, je disputais ma troisième journée d'interclubs. La quatrième du calendrier, mais je n'avais participé à l'une d'entre elles pour cause d'''auto-punition''.
Nous rencontrions le club de Mougins dans le gymnase de Mouans-Sartoux. Une bâtisse moderne et au disign écolo-durable comme on en trouve souvent dans cette commune réputé pour son attachement au respect de l'environnement. Son maire est d'ailleurs écologiste.
image.jpegComme d'habitude, j'avais postulé auprès de notre coach Alain pour disputer le "double hommes" avec Julien.
Force est de constater que les conseils prodigués la semaine précédentes pour améliorer mon service ont portés leurs fruits. Je n'ai raté que 6 ou 7 services sur l'ensemble des trois sets disputés.
Et oui, il a bien fallu ça pour venir à bout de nos adversaires du jour.
A ma grande surprise, j'ai réussi de nombreuses attaques gagnantes, des smaches qui ont fait mouche et quelques amortis qui m'ont surpris moi-même.
Nous l'emportons finalement. Mes compères de l'ASVR en feront de même à 4 reprises, si bien que nous gagnons cette journée d'interclubs par 5 points à 2.

Une bien belle soirée. Même s'il manquait une bonne petite bière de récupération au pub de Valbonne. Nous sommes bien passés devant, mais je n'ai pas osé soumettre l'idée...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/33