Ô qu'elle fut longue à venir cette nouvelle partie de golf avec mes amis et le "Ch'ti Frérot" ! Pratiquement deux mois sans taper dans la petite balle blanche posée sur la verte pelouse ; vacances au ski obligent. Autant dire que je revenais sur le fairway sans grandes prétentions si ce n'est celle de prendre le plus de plaisir possible. Et ça, je crois bien qu'on y est tous plus ou moins arrivés. Non ?

D'abord, depuis la réouverture du golf de "La Vanade" le 13 mars dernier, Lilian, Matthieu, Arnaud et moi souhaitions y remettre nos chaussures à griffes pour y découvrir les nouveautés. Nouveaux propriétaires, Nouvel accueil avec, pour une période transitoire qui devrait durer une petite année : Tentes et maquillages des anciennes installations par des bâches décoratives le temps de la reconstruction ; rénovation du practice. La nouvelle équipe dirigeante semble pleine de bonne volonté et nous a montré quelques photos du projet en cours, et ça devrait devenir un golf plutôt sympa, chaleureux et accueillant. Affaire à suivre.

Pour en revenir à notre partie, en plus de notre niveau de jeu, nous avions une incertitude sur la météo. Si le soleil était bien présent en ce vendredi matin, il s'évanouissait désormais dans les nuages gris et la pluie annoncée pour la fin de journée semblait bien vouloir arriver avec un peu d'avance. Mais nous étions motivés à bloc et surtout prêts à ne pas nous prendre au sérieux.

 

 

18 trous de prévus sur un parcours de 9 ; donc 2 tours. Le premier sans trop de déconvenues en ce qui me concerne. Je me régale toujours à voir le swing de Matthieu, tout en finesse et légèreté. Peut-être trop même, la puissance en patit. Arnaud reste inconstant par manque de practice et un geste préparatoire bien trop rapide. Quand à Lilian, c'est lui qui me surprends le plus : un swing assez "personnel", peu de préparation ; tout dans la décontraction mentale (et pas du tout musculaire !) ; et la balle part comme une fusée. Alors quand ça prend la bonne direction, ça fait mal.

Ce vendredi, la fusée a eu pas mal de ratés, si bien que je lui colle au cul au score. Comme à son habitude, Matthieu nous donne des cours à tous. Ses conseils me sont précieux, le plus dur restant à les appliquer. Le frangin limite bien la casse sur cette partie.

Et pourtant, en début de second tour, la pluie est venue nous perturber. D'abord fine, de grosses averses ont succéder et nous avons tous été perturbé par la flotte même si nous étions plus ou moins équipés. Obligés de se mettre sous les arbres. Le temps pour Matthieu, trop concentré dans son jeu, de se rendre compte qu'il a perdu un fer ! Malgré un petit retour sur ses pas, pas moyen de le retrouver. Ce sera fait en fin d'après-midi quand le staff lui fera faire un petit tour de voiturette électrique sur la totalité du parcours.

De retour aux tentes, l'heure était venue de compter les bières points.

 

 

Arnaud m'a compté 35 points en stableford, soit à un point de mon index en tenant compte de mon handicap, apparemment je n'en ferais que 33. Il s'agit vraisemblablement d'une petite erreur de compte. Mais pas aussi grosse que celle de la patronne qui nous à compté des bières pression au double de leur prix !

A très vite mes amis !

 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/862