Sincèrement, je ne saurais vous dire à quelle date précise ouvre la saison de chasse ; mais tout ce que je sais, c'est qu'hier, dans un bois plutôt très fréquenté par les randonneurs de tous âges ; une battue semblait être en court. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on a beaucoup entendu parler de "cartouches" ! Enfin, pas forcément de celles que vous imaginez...

 

Le but de cette sortie dominicale en VTT était, dès le départ, de nous mettre en appétit, Arnaud, mon fils Titouan et moi. Personne d'autre ne devait nous rejoindre à en croire les réponses à mon invitation sur "Roc4Ride". Mais quand nous avons quitté notre point de rendez-vous à 9h00, nous nous sommes retrouvé nez-à-nez avec Jean-Luc, Ludo et son acolyte.

Forcément, on a vraiment commencé à rouler quand Lolotte nous a également rejoint ; vingt minutes plus tard ! Vous connaissez les femmes... [Sexisme assumé]

Jusqu'à la piste qui mène aux antennes du Rouret, on a bien pédalé, mais on a surtout bien ri aussi. Et puis arrivés à la barrière, les choses se sont sérieusement gâtées. Alors que j'étais resté en retrait avec Titouan quelque peu en difficulté dans le sentier technique de Baume-Granet ; quand nous avons rejoint le groupe, Jean-Luc était penché sur son VTT à tâter son pneu arrière ; visiblement dégonflé.

Qui me prête une pompe ?

Bah ? Serait-il parti les mains dans les poches ? Mais oui ! Son seul équipement ? Une chemise de bûcheron. Allez, gonfle avec une première pompe. Une seconde. Puis une troisième. Son pneu reste définitivement dégonflé. Il repartira désabusé pour quelques mètres supplémentaires pour se décider finalement à démonter son pneu et y insérer une chambre à air neuve. Pendant ce temps là, on poirote. Et je prends des photos.

 

 

Une cartouche de CO2 récalcitrante plus tard, et un pneu toujours à plat, il nous laissera un ticket de sortie. Un bon pour s'égarer en fait ! Et là le seul responsable c'est moi ! À chaque fois que je monte au "Plateau des 1000 Chênes" pour rejoindre le sommet des antennes, je me fourvoie dans les multiples singles qui en partent. En plus depuis le temps que j'avais pas mis mes roues crantées sur les lieux, j'ai vraiment eu du mal à m'y retrouver. J'ai donc offert à Arnaud mais aussi et malheureusement à Titouan, une partie de "jardinage" assez corsée ; du moins pour mon fils qui était dans un mauvais jour ; ou qui y est entré à cause du portage que je lui ai imposé. Et hier, en plus de l'effort physique peut-être un peu trop élevé pour un adolescent, ses chutes sans gravité n'ont rien arrangées.

Je m'étais déjà perdu dans ce coin, avec la neige au sol. Que ce nouvel épisode d'errance me serve une bonne fois pour toute de leçon.

Finalement nous débouchions tous les trois sur un sentier connu et reconnu ; et pris par le temps, c'est sans hésitation que nous nous sommes élancés dans "XC Parfait". Je vous passe l'épisode de crise mon fils qui après une nouvelle chute aurait très bien pu m'envoyer son vélo dans la figure, mais c'est abstenu.

Entre temps, C'est Pimprenelle & Panpan qui revenaient à notre rencontre après avoir eu le temps de réparer correctement la crevaison de Jean Luc. Combien de cartouches de CO2 ont-ils utilisé depuis ce matin ? C'est un mystère qui a fait débat de longues minutes.

Et au final on en aura perdu un paquet tout au long de cette sortie qui ne restera pas dans les annales. Mais...

La chasse est ouverte !

;) 

 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1102