lundi 31 août 2020

Enfin les Terres Rouges !

C'était "mon Arlésienne". La randonnée ultime que je voulais mettre dans mon escarcelle du vététiste aguerri avec plus de 30 ans de pratique. Et pourtant je n'y avais jamais mis les pieds. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé ! Mais à chaque fois, si je m'en approchais et que je pouvais les voir ; jamais je n'y avais posé mes roues. Et puis le grand jour est arrivé.

 

Lire la suite...

jeudi 27 août 2020

Oh les vilains !

Hier, personne à la maison. Et une envie soudaine d'aller faire du vélo de route vers 16h00 en sortant de ma sieste. Je bois mon café mais je ne suis pas en retard (tu l'as ?). Je saisis mon smartphone histoire de poster un truc ; certes de dernière minute ; mais poster quand même. Un départ à 17h00 ? Ça laisserait 1h aux candidats potentiels sur "Roc4Ride" pour se joindre à moi ; non ?

 

Lire la suite...

mardi 11 août 2020

Frottez votre lampe, je suis votre génie !

Je ne sais pas comment je me débrouille, j'ai l'impression de ne pas avoir une minute à moi ! Pourtant je suis seul à mon domicile, à jour de mes tâches quotidiennes à la maison. Mais je n'arrive plus à écrire mes comptes-rendus de sorties à vélo au fur-et-à-mesure que je roule.

 

Lire la suite...

mercredi 29 juillet 2020

Les yeux plus gros que le ventre

Ou plutôt "Le ventre plus gros que les jambes" !

Je reviens de vacances. Vingt jours sans vélo. Vingt jours à profiter de la vie, des bons plats du terroir et de leurs bonnes boissons qui les accompagnent. D'est en ouest et du nord au sud, j'ai pu tout goûter et me régaler ; sans penser à la reprise.

Je n'ai donc pas été surpris, lorsqu'au lendemain de mon retour, j'ai souffert sur mon VTT sur seulement quelques petits kilomètres. Ce qui ne m'a pas empêché de proposer une sortie de vélo de route encore plus longue à Stéphane ; mon ami depuis l'adolescence pour le vendredi suivant. Si je n'en avais pas la condition, j'en avais surtout envie.

 

Lire la suite...

jeudi 2 juillet 2020

Sieste trop longue

Le mois de juillet va vite passer. Et les occasions de faire de grosses sorties de vélo ; rares. Ou du moins différentes puisque dénuées de dénivelé et pratiquées en mode "touriste". Alors hier était pour moi l'occasion de faire une grosse sortie. Je visais même un Granfondo, et si je l'avais dans la tête, je l'avais aussi dans les jambes. Ne me manquait que le temps.

 

Lire la suite...