mercredi 12 décembre 2018

Me faire mâle

J'étais parti pour une séance "flash-éclair" de vitesse sur piste sur une toute petite heure. Avec l'objectif de "me faire mal", mais pas longtemps. De toute façon "longtemps" je ne peux plus. Matos et équipement d'hiver chargés dans le coffre, fiston footballeur embarqué et son coéquipier récupéré en route ; nous voilà sur le chemin du vélodrome de Cannes-La-Bocca. À Mougins, quelques gouttes sur la pare-brise. Sur l'anneau ; une pluie soutenue...

 

Lire la suite...

samedi 24 novembre 2018

Gentleman pour gentleman

Courtois, bien éduqué et bien élevé ; il me semble que cela colle bien à mon personnage. À la ville, comme sur un vélo ; même s'il m'arrive parfois de perdre mon stoïcisme devant  la bêtise humaine ou un imprévu. Et hier, en compagnie de "La Grande Rousse"  qui semble vouloir faire son retour sur le bitume, je peux dire que c'était une gentleman pour gentleman ; même si ça n'a pas duré bien longtemps...

 

Lire la suite...

mercredi 24 octobre 2018

Connaissez-vous le "Lolottais" ?

Aujourd'hui, j'ai décidé de vous rédiger un petit-compte en "langage Lolotte" : le "Lolottais". Pas trop long parce que sinon il risque d'être indigeste, mais juste assez pour vous donner une idée des paroles que l'on a pu échanger hier après-midi lors de notre petite sortie de VTT du côté du Sinodon...

 

Lire la suite...

mardi 9 octobre 2018

J'avais raison !

Oui, c'est bien avec Lolotte que j'ai roulé la dernière fois en VTT. C'était au mois d'avril. J'avais l'impression que ça faisait déjà au moins un an... Bref, on a remis ça hier soir, accompagné de son homme Jean-Luc alias "Père Castor". Vous l'aurez compris d'entrée, tous les trois on a pas été très sérieux. Je me demande même si je n'étais pas essoufflé de rire plutôt que de pédaler... Et que ça fait du bien de se marrer !

 

Lire la suite...

vendredi 5 octobre 2018

Pakeudla

Oui, je vous imagine déjà l'air perplexe devant le titre de mon billet : "Mais qu'est-ce qu'il est allé nous chercher encore comme truc alambiqué ?". Sachez d'abord que ce n'est pas moi qui est déniché cet intitulé, mais mon coach de golf Mathias. Alors qu'il me semblait batailler sec contre moi-même pour parvenir au geste parfait, je marquais une pause pour lui demander des précisions et me corriger encore plus...

 

Lire la suite...