lundi 29 juin 2020

Hyde puis Jeckyll

Je vais en oublier c'est sûr. Trop de bons moments ont été partagés hier avec mon frangin, Lilian et Matthieu. J'espère tout simplement qu'en me refaisant le film de la journée, les souvenirs resurgiront.

Vous êtes prêts ? C'est parti !

Lire la suite...

jeudi 28 mai 2020

Reprise en fanfare (des fanfarons)

Les préjugés sont faits pour être démontés ; surtout en ce qui concerne la pratique du golf.

Depuis plus de 2 ans que j'y joue, on ne cesse de me répéter que pour être un bon joueur, il faut quotidiennement s'entraîner et aller au practice. C'est l'une des raisons pour lesquelles, lorsque l'on regarde qui joue le mieux (en dehors des professionnels du golf), on ne voit souvent que des retraités où des cadres supérieurs qui ont la possibilité d'organiser leur planning de travail en dehors des heures classiques de bureau. Parce que ces catégories socioprofessionnelles ont tout simplement du temps !

Ce n'est pas mon cas, même si cette période de crise du covid-19 m'en donne un peu plus puisque ma progéniture n'a quasiment plus d'activités extra-scolaires.

Alors après deux mois de disette golfique, il est normal de s'attendre à avoir un niveau de jeu médiocre. Et bien hier, ce ne fut pas du tout le cas !

 

Lire la suite...

mercredi 19 février 2020

Il faut le dire

Rien. Absolument rien ne pouvait me laisser penser que j'allais établir un nouveau record sur mon parcours d'entraînement favori du Golf de la Vanade. Pourtant je descends sous la barre des 20 coups au dessus du par avec un score brut de 48 coups (+18) en strokeplay. 26 points stableford. Une performance de niveau d'index 44, si bien que mon niveau (index simulé FFGolf) passe de 52 à 50.

 

Lire la suite...

vendredi 10 janvier 2020

Encore une baisse d'index !

Pendant que certains sont déjà sur les pistes de ski, d'autres en profitent pour entamer la saison 2020 de golf. Non sans prendre un anti-douleur en ce qui me concerne puisque je viens de me faire opérer d'un mélanome initialement situé devant mon oreille droite. Treize points de sutures, ça reste sensible au swing !

Lire la suite...