lundi 24 septembre 2018

Rester optimiste, malgré tout.

Il est très rare que je rédige mes compte-rendus d'activités juste après être rentré et avoir pris ma douche. Hier, j'aurais pu m'y mettre puisque de retour à la maison avant 10h30 sans vraiment avoir d'autres projets en tête pour le reste de la journée. Oui, il y a des dimanches comme ça où on a simplement envie de prendre son temps pour tout, moi j'avais surtout hâte de ne plus trop tirer sur mon genou et de voir comment il allait réagir à cette sortie...

Lire la suite...

lundi 20 août 2018

De l'auto dans la tête, du vélo dans les jambes

Par ces températures toujours assez exceptionnelles sur la Côte d'Azur, il est de bon ton de prendre de l'altitude pour aller chercher un peu de fraîcheur. Seulement voilà, en partant de mon domicile à vélo à chaque fois, je suis bien obligé de gravir souvent les mêmes pentes ; même si je m'éloigne toujours un peu plus ces derniers temps vers des sommets inexplorés ; profitant d'un peu plus de libertés au niveau de mon planning familial.

Mais ce dimanche, j'ai souhaité changer d'air et retrouver quelques cols jadis gravis sans en avoir la trace aujourd'hui. Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans.... Vous connaissez la suite.

 

Lire la suite...

samedi 26 mai 2018

Traitement de choc à la Plage des Ondes

Quatre semaines de disette pour soigner une tendinopathie fissuraire ; bref, une grosse tendinite au niveau du coude gauche causée d'après les médecins consultés par de trop nombreuses années de crispations sur un guidon. Je ne vois que mon guidon de VTT où j'aurais pu autant serrer les poings, et j'aurais bien voulu les voir moi les toubibs aux temps où les fourches télescopiques et autres amortisseurs de motos n'étaient pas encore de ce monde sur les vélo-tout-terrains. Combien d'années à serrer les poignées de mon cintre pour éviter la chute au fond d'un ravin ? De 1988 à 2018, le compte est vite fait : 30 ans. Mon corps à le droit de me signaler qu'il commence à être fatigué quand même ; non ?

 

Lire la suite...

mardi 30 janvier 2018

Ni mieux, ni pire

Deuxième sortie de l'année après mon injection d'acide hyaluronique dans le genou le 10 janvier dernier. Après mes quelques tours de piste le 18 du même mois (soit une semaine après l'intervention), je devais me rendre à l'évidence : je n'avais pas encore totalement récupéré toute ma mobilité et des douleurs persistaient. Raison pour laquelle j'ai repoussé une plus longue sortie à ce week-end. Et j'ai bien eu raison ; 10 jours de récupération supplémentaire m'ont été bénéfique...

Lire la suite...