Révisions (sans parenthèses)

Non, pas d'examen en vue pour le moment. Peut-être au printemps me lancerai-je dans la compétition ; histoire de me frotter à d'autres joueurs. Si je révise mon golf, c'est parce que j'en avais besoin certes ; mais aussi et surtout parce qu'un résident de l'immeuble dont j'ai la garde m'a offert 3 heures de cours supplémentaires au 5 suivies en septembre et octobre l'année dernière.

 

Et c'est donc avec grand plaisir que j'ai retrouvé mon prof Mathias ; toujours de bonne humeur et un large sourire affiché ; toujours des mots simples pour résoudre des problèmes techniques ; toujours de la patience. Avec moi il en faut.

Révision du jour et à ma demande : reprendre tout mon swing de A à Z au drive.

Mais avant cela, comme dans toute discipline sportive (OUI LE GOLF EST UN SPORT ! ...Même si j'ai toujours affirmé le contraire avant de m'y mettre) : échauffement. Au fer 9 puis au fer 7, histoire pour Mathias de faire le tour du propriétaire avec sa tablette à bout de bras pour me filmer et ensuite analyser avec son outil dédié.

Premier constat, par manque d'assiduité (avouée) sur les practices, j'ai perdu quelque amplitude de rotation de mes bras (sans doute dû à ma peur de pivoter sur mon genou gauche) et de maintien de hauteur de mon buste (sans doute dû à mes abdominaux "Corsendonk").

(C'est dingue cette propension à mettre des parenthèses partout ce matin !)

 

 

Si j'ai rapidement corrigé le problème de ceinture abdominale en la serrant un peu plus lors de mon swing, celui de la rotation n'a trouvé sa solution que dans une ultime astuce dénichée par mon "Maître Golfeur" : avancer mon pieds gauche et reculer le droit sur le plot de départ afin d'obliger mon corps à tourner autour de mon centre de gravité placé ainsi plus en direction de la cible et frapper davantage à gauche.

J'éviterai ainsi de casser des pots de fleurs accrochés aux rambardes des fenêtres italiennes de Sanremo.

Et l'heure est ainsi passée. Vite passée. J'ai ensuite rejoins "Mon P'tit Frérot", venu en douce reprendre les fers avec Lilian ; sur le trou n°9 puisqu'ils en finissaient de leur parcours. Pour l'anecdote, je fais bogey. Pour l'autre anecdote, je retrouve mon frangin énervé (encore ?) et Lilian satisfait de sa partie.

Bref, un bon motif pour arroser ça ! Et cerise sur la mousse ; j'ai eu le plaisir de tomber sur Julien alias "Dju La Blatasse" pour ceux qui aurait arpenté avec moi il y a une bonne quinzaines d'années désormais, les sentiers du 06. Lui aussi s'est mis sérieusement au golf et je me suis alors dit que ça serait sympa d'organiser une partie estampillée "1001 greenfees" avec les anciens vététistes reconvertis. N'est-ce-pas Matthieu ? ;)

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/1042