Chondropathie ; tu vas en prendre pour ton grade IV !

Le verdict du toubib est tombé : mon genou gauche ne pourra encore fonctionner qu'entre 10 et 15 ans maximum ; et ce quelque soit ce que j'en fais. Que je continue l'activité physique ou pas...

;) 

 

Rien à faire du secret médical, il s'agit de mon propre genou et pas celui d'un autre, et si ce billet atteint les 100 lectures ce sera déjà bien. Le secret n'en sera plus tout à fait un, mais ce ne sera pas non plus la grande divulgation.

Vous l'avez constaté, depuis le 9 mai dernier, plus de vélo ni autres activités ; si ce n'est une après-midi de "street-foot" (au poste de gardien) avec mes fils qui m'a ruiné encore un peu plus les cartilages, et une petite sortie de VTT toujours avec la descendance. A part ça, repos forcé, examens, études et compte-rendu médicaux avant de passer aux soins.

Ma dernière séance d'imagerie date de l'an 2000 et la dernière injection d'acide hyaluronique remonte au mois de mai 2014. Entre ces deux dates, entre 4 et 6 infiltrations d'une solution d'acide hyaluronique et de cortisone. L'acide pour sa viscosité réparatrice, la cortisone pour son effet anti-inflammatoire puisque j'attends toujours une crise de douleurs avant de consulter. Comme pour tous les traitements médicaux, je me méfie des effets indésirables sur le long termes qui sont toujours les moins connus. On connait l'empressement des laboratoires pharmaceutiques à mettre un nouveau produit sur le marché avant d'en connaître réellement les avantages et surtout les inconvénients. L'acide hyaluronique, même si c'est un produit naturellement présent dans le corps humain, fait partie de ces produits décriés si j'en crois les retours d'études sur son sujet. Il faut dire que dans la plus grande partie des cas, celle qui est utilisée pour les infiltrations provient de crête de coq, ou du porc (un des animaux dont le code génétique se rapproche le plus de l'Homme). Rare est l'acide hyaluronique d'origine humaine, même si j'ai souvenir d'avoir eu l'occasion d'en bénéficier au moins une fois. Si le toubib ne m'a pas raconté de carabistouilles... Mon compte en banque a lui vu la différence quoiqu'il en soit.

Bref, après peu d'attente, j'ai réussi à obtenir un rendez-vous pour un nouvel IRM au "Centre d'Imagerie du Sport de Monaco (C.I.S.M.)" et le compte rendu du docteur est arrivé dans ma boite à lettre deux jours plus tard et dans celle de mon médecin traitant. En voici les grandes lignes :

"Présence de corps étrangers intra-articulaires de 6.5mm max ; enthésopathie de l'insertion proximale du tendon patellaire ; mise à nue de l'os sous-chondral des surfaces articulaires du condyle fémoral médial et du plateau tibial adjacent ; chondropathie fémoro-tibiale interne de grade IV ; fissuration complexe de grade IV de la corne postérieure du ménisque résiduel ; oedèmes, épanchements de synovie..."

 

IRM_0516.jpg

 

Les connaisseurs apprécieront ; les autres feront comme moi, ils feront plus ou moins confiance au discours de mon médecin traitant qui m'a gentillement traduit en des termes très compréhensibles. Je ne sais pas si c'est pour ce mettre à l'abri d'une mauvaise réaction possible de ma part, mais il s'est même permis de me tutoyer pour l'occasion. Je n'en suis nullement offensé et j'avoue que ça a du fonctionner car je suis resté de marbre quand il m'a annoncé que mon genou n'avait plus qu'entre 10 et 15 ans de vie devant lui avant de rendre définitivement l'âme. Il finira par se bloquer ou les frottements entre les os dépourvus de tous cartilages seront si importants que je me plierai de douleur sous l'inflammation avant ça.

C'est étrange, j'ai l'impression que je parle d'une cuisse de poulet que je m'apprête à déchiqueter de mes dents avant de l'avaler, y découvrant le fonctionnement des os, des tendons et des cartilages et imaginant ce qui peut bien s'y passer quand tout cela ne fonctionne plus.

Enfin, j'ai donc désormais entre les mains une ordonnance pour une énième infiltration que je pense faire dans le courant de la semaine prochaine à l'"Institut Monégasque de Médecine du Sport (I.M.2 S.)". Une clinique certes privée, mais à la pointe des technologies concernant les pathologies ostéo-articulaires et ligamentaires. Mon toubib 'a également conseillé de ne plus attendre l'inflammation de l'articulation, mais de faire automatiquement une injection d'acide hyaluronique (sans cortisone cette fois) tous les ans. Retour prévu sur un vélo le 6 juin ? Tranquille ?

Quand à mon petit défi personnel qui consiste à prendre le départ de la Transvésubienne 2029 (doit-on désormais l'appeler "La transV" ?), il n'est nullement remis en cause ! Il s'agit simplement désormais de savoir ; non plus si je serai le seul coureur ayant participé à 2 éditions séparées de 40 ans, mais aussi si je serai le premier à franchir la ligne avec une prothèse de genou. Le défi n'en est que plus pimenté.

Sinon, je vous rassure, j'ai le moral. Je serai sur pieds pour le mois d'août prochain...

 

 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

URL de rétrolien : http://www.acturoc.fr/2029ouplus/index.php?trackback/276